Navigation rapide

Sports d'hiver

Gymnastique, trampoline

C'est en 1900 que l'utilisation du trampoline a commencé à se propager largement. À la même époque, à l'Université d’Iowa, Larry Griswold conçut un programme de compétitions qui comprenait des sauts de trampoline. Il fabriqua un trampoline et rassembla des athlètes de la gymnastique aux engins. Parmi eux il y avait Georges Nissen, professeur de gymnastique américain. Griswold écrivit également le premier livre sur le trampoline. Il s'agit d'une étude concernant l'utilisation de l'engin et l'adresse que l'on peut y développer. Cela constitua un grand pas en avant pour l'organisation et la reconnaissance du trampoline comme sport et non comme spectacle.

Georges Nissen a fondé la première société de production de trampolines. Il les fabriquait dans un but pédagogique puisqu'il fournissait universités et écoles, mais également l'armée américaine qui les utilisait pour l'éducation des pilotes pendant la seconde guerre mondiale.

Cette nouvelle activité fit son apparition en Europe dans les années 50 sous la direction et l'influence de Georges Nissen et de Kurt Baechler. En 1964, la Fédération internationale de trampoline (FIT) fut fondée et la même année le premier Championnat du Monde organisé à Londres.

La reconnaissance officielle de la Fédération internationale de trampoline par le Comité Olympique International eut lieu en 1988. En janvier 1999, la FIT s'unit à la Fédération internationale de gymnastique.

Le trampoline fut admis au programme des Jeux Olympiques pour la première fois à Sydney en 2000, où se déroulèrent des compétitions individuelles hommes et femmes.

Au niveau international des organisations, le trampoline comprend les compétitions suivantes : trampoline synchronisé, double mini trampoline et tumbling.

 

Pour plus d’information :

Fédération de gymnastique du Québec

Annexe