Navigation rapide

Sports d'été

Volleyball de plage

Origine et historique du volleyball de plage

Le volley-ball de plage aurait, dit-on, son origine en Californie (USA) où il était pratiqué en équipe de six, à titre de distraction, en famille. Depuis, ce sport est devenu extrêmement populaire au point d’être admis au programme des Jeux Olympiques et de devenir l’un des sports olympiques les plus suivis. Selon d’autres sources, le volley-ball de plage aurait vu le jour dans les années 20, sur les plages de Hawaï. Toutefois, c’est la plage de Santa Monica aux USA qui est considérée comme le berceau de ce sport. Quoiqu’il en soit, le premier tournoi officiel s’est déroulé sur la plage de Manhattan en Californie. Paul Johnson disputa le premier match opposant deux équipes de deux joueurs sur la plage de Santa Monica, en 1930.

Le volley-ball de plage a fait son apparition en Europe en 1927, dans un camping de la région parisienne où fut organisé le premier tournoi, ainsi que dans le sud et le sud-est de la France à Palavas-les-Flots, Royan, Lacanau. Au cours des années suivantes, le sport se développe en Bulgarie, en ex-Tchécoslovaquie et en ex-URSS. Au début des années 30, les premiers tournois, où les smashes étaient interdits, virent participer des équipes de deux joueurs au lieu de six.

Le premier championnat professionnel de 2 x 2 a eu lieu en 1947 sur la plage de State Beach en Californie. Les vainqueurs furent Saenez et Harris.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le volley-ball de plage fut le divertissement permanent des troupes américaines, ce qui a contribué à sa diffusion dans nombre de pays. C’est en 1950 que fut organisé le premier championnat aux États-Unis et au Brésil.

L’histoire se souvient aussi de la présence de Marilyn Monroe et du Président des Etats-Unis John Fitzgerald Kennedy en tant que spectateurs des matches de volley-ball de plage en 1960, ainsi que celle des Beatles, qui, après avoir joué dans un tournoi, donnèrent un concert en plein air sur la plage de Sorento en Californie.

Dans les années 70 et 80, le volley-ball de plage acquit le statut de sport professionnel, et vit la suprématie des USA et du Brésil sur le plan international.

En 1986 eut lieu à Rio de Janeiro, devant plus de 5000 spectateurs, la première rencontre internationale reconnue par la Fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB). Cette rencontre constitua les prémices des championnats du monde hommes dont la première édition a été le tournoi de 1987 sur la plage d’Ipanema au Brésil. Au cours des années 1989-1990 ont été organisés plusieurs tournois et la Fédération Internationale a donné son label «FIVB World Series» (Rencontres Mondiales FIVB) à toute une série de tournois dont le montant des prix accordés s’élevait à 140 000 $ US. Les championnats du monde femmes ont été mis officiellement en place en 1993.

L’année 1994 a été considérée comme une étape majeure dans l’histoire du volley-ball de plage : en effet, le président du CIO de l’époque, Juan Antonio Samaranch, assiste en février 1994, à la finale du tournoi de Rio de Janeiro au Brésil, tournoi qui avait rassemblé plus de 140.000 spectateurs. La même année, le CIO, réuni à Monte Carlo, reconnaît officiellement le volley-ball de plage comme sport olympique. Dans le même temps, le jeu progresse en popularité : des compétitions sont organisées dans 95 pays sur tous les continents. Deux ans plus tard, en 1996, cette discipline figure au programme des Jeux Olympiques d’Atlanta (USA) : l’équipe américaine masculine Karch Kirali - Kent Steffes et l’équipe brésilienne féminine Sandra Pires - Jackie Silva remportent la médaille d’or.

Aujourd’hui on dénombre plus de 150 pays où ce sport est officiellement pratiqué. Un classement mondial des équipes constitue le mode de qualification pour les Jeux Olympiques.

 

Pour plus d’information :

Fédération de volleyball du Québec

Annexe