Navigation rapide

Sports d'été

Rugby à 7

Origine et historique du rugby

Le terme rugby désigne un ensemble de sports de la famille du football caractérisés par l'utilisation d'un ballon ovale, jouable à la main ou au pied, mais ne pouvant progresser vers l'en-but adverse que porté, botté au pied ou passé à la main à un autre joueur vers l'arrière. L'objectif du jeu est de marquer plus de points que l'adversaire, en marquant soit des drops soit des essais (obtenus et « récompensés » différemment selon les variantes).

Le rugby est un sport de coopération et de confrontation collective, basé sur le combat et l’évitement, dont le but est d’avancer pour aplatir le ballon dans l’en-but (ou de le faire passer entre les poteaux) selon des règles bien définies. Ce qui induit trois possibilités de jeu : jeu groupé, jeu déployé et jeu au pied. Sport de combat collectif, le rugby fait appel à la force et à la vélocité, et nécessite une forte organisation stratégique.

Toutefois, quelques variantes modernes, tout en conservant le nom de rugby, font disparaître certaines de ses caractéristiques primitives (suppression du jeu au pied, suppression des contacts, etc.) En France, dans le langage courant, le mot « rugby » seul fait le plus souvent référence à la variante la plus populaire, à savoir le rugby à XV.

Certaines études affirment que l'ancêtre du rugby est la soule ou sioule, jeu ancien très pratiqué en France dès le Moyen Âge. La soule a en effet des caractéristiques communes avec le rugby, comme le knappan au pays de Galles, le hurling en Cornouailles et en Irlande, le calcio en Italie, qui ont vu le jour à la même époque. Mais ces jeux se sont vite éteints à la fin du XVIIe siècle, au contraire du folk football qui a trouvé refuge dans les collèges anglais. La variante originale a été inventée sur le terrain du principal collège de la ville de Rugby: la Rugby School.

La légende voudrait qu'au cours d'une partie de football à la mi-1823, William Webb Ellis, élève de ce collège et futur pasteur, porta dans ses bras le ballon derrière la ligne de but adverse, alors que la tradition était de le pousser au pied. En réalité, les origines du rugby sont bien plus complexes. Les collèges britanniques de l'époque pratiquaient tous un jeu de ballon dérivé de la soule. Chaque collège avait ses propres règles et le jeu au pied et à la main était fréquent. Le geste de William Webb Ellis, de garder à la main le ballon, dans une phase de jeu qui ne le permettait pas, a fait progressivement évoluer la règle du collège de Rugby. Mais avec l'apparition du chemin de fer, les collèges cessèrent d'être isolés et des rencontres sportives devinrent possibles. Cependant, les premiers matches se déroulèrent selon la règle du collège qui recevait. Il fallut donc se mettre d'accord sur des règles communes à adopter. S'ensuivirent des querelles entre les partisans d'un jeu favorisant le pied (dribbling) et ceux qui voulaient limiter ce jeu jugé trop violent (il faut se rendre compte que le jeu de l'époque diffère de celui pratiqué aujourd'hui). De cette querelle naquirent un peu plus tard deux fédérations distinctes : la « Football Association » (ce dernier nom étant abusivement utilisé) partisane du jeu au pied qui donnera naissance au « soccer » ou football; le « rugby-football » défenseur d'un jeu à main à l'origine du rugby actuel.

Cette pratique, qui faisait désormais la particularité du football joué dans l'école de la ville de Rugby, autrement dit les « Rugby School rules » ou le « rugby-football », sera codifiée pour la première fois en 1846 par les élèves, puis le 8 décembre 1863, à Cambridge, par les étudiants de cette université, tous d'anciens élèves de Rugby. Le « rugby-football » était né.

En 1871, pour se distinguer définitivement du football et de la « Football Association », on crée la première fédération nationale, la fédération anglaise désignée sous le nom Rugby Football Union (RFU). C’est en 1871 qu’on voit aussi l'Écosse et l'Angleterre s'affronter à Édimbourg, dans la première rencontre internationale officielle. Progressivement, la RFU va adopter différentes règles pour améliorer le jeu, comme la suppression de certains coups dangereux, l'autorisation de la passe à la main en 1875 et la diminution du nombre de joueurs de vingt à quinze en 1877.

Peu à peu, le rugby jusque là réservé aux élites, gagne toutes les couches de la société. Dans les années 1880 se pose la question du professionnalisme, adopté en 1885 par le football, qui créera une scission au sein du rugby. Dès 1891, soit un an après la création de l'International Board, instance chargée de la gestion du jeu et de ses règles, les clubs du Nord réclament une aide pour rembourser aux ouvriers le temps de travail perdu à cause des matchs disputés le samedi, jour ouvré. Mais la RFU refuse. Après plusieurs tentatives, la Northern Rugby Football Union, d'abord copie professionnelle de la RFU, est créée le 27 août 1895.

En 2007, on compte environ 3,5 millions de licenciés à travers le monde.



Pour plus d’information :

Fédération de rugby du Québec