Navigation rapide

Les sports

Ski alpin

Origine et historique du ski alpin

 

La spécificité des Alpes

L'histoire du ski alpin est liée à la configuration particulière des Alpes qui, à la différence des pentes du nord de l'Europe, ont depuis toujours réclamé une technique particulière de glisse. Des figures mythiques comme l'Autrichien Valvasor et son Die Ehre des Herzogtumes Krain, publié en 1689, ont contribué à rendre populaire le ski dès la dernière décennie des années 1800 en Autriche, en Allemagne, en Suisse et en France. En Italie, des alpinistes et des sportifs qui avaient appris la technique Télémark dans des livres et des publications scandinaves s'efforcent d'en diffuser la pratique avec un enthousiasme extraordinaire.

Du télémark au ski alpin : Mathias Zdarsky

En Norvège, dans la seconde moitié du XIXe siècle, la pratique de la descente à ski prend les noms de slalom, kneikelom et villom, chacune ayant un degré différent de difficulté. Celui qui contribue le plus au développement de la technique du ski alpin est l'Autrichien Mathias Zdarsky, qui invente un style innovant de descente, plus élégant et plus efficace, une alternative à la technique Télémark, née en 1878 en Norvège. Une nouvelle technique qui vient détrôner la rudimentaire descente « virages et dérapages ». Mathias Zdarsky, Giorgio Biglieri et Hannes Schneider sont considérés comme les précurseurs du ski alpin : c'est à eux que revient le mérite d'avoir introduit un modèle de ski plus court et donc plus maniable, et surtout l’ancêtre de nos fixations actuelles.

Les premières épreuves

Le 19 mars 1905, Mathias Zdarsky organise une épreuve avec ses élèves : 800 mètres de dénivelé et près de 40 portes. Le slalom moderne, tel qu’on le connaît aujourd’hui, est façonné par Sir Arnold Lunn, qui organise deux épreuves historiques, en 1922 à Muerren (Suisse) et en 1928 à Saint Anton (Autriche), la fameuse Arlberg Kandahar.

Les Championnats du Monde de 1931 (Muerren) et les Jeux Olympiques de 1936 à Garmisch marquent l'essor du ski alpin parmi les sports d’hiver. Le premier slalom géant, remporté par le Norvégien Stein Eriksen, est disputé aux Jeux Olympiques de 1952 à Oslo, au cours desquels se révèle le légendaire Zeno Colò, grand dominateur de la descente.



Pour plus d’information :

Ski Québec Alpin