Navigation rapide

TC MediaLes Nouvelles régionales
présentées par TC Media

Flux RSS pour des nouvelles à travers le Web:   RSS

St-Hyacinthe 2005 - 40e Finale

9 février 2015

 

Crédit photo : Diane Bouchard

 La Ville de St-Hyacinthe fut l’hôte de la 40e Finale des Jeux du Québec. Du 25 février au 5 mars, 3 300 athlètes, entraîneurs et accompagnateurs des 19 régions ont convergé vers la Montérégie afin de participer à ce grand rassemblement. Durant près de 10 jours, les yeux de tous ont été rivés sur les athlètes. De la période d’accueil à la cérémonie de clôture, en passant par la cérémonie d’ouverture, les compétitions, les activités complémentaires et les remises de médailles, des centaines de personnes étaient là pour les encourager.

 Chacune des 19 régions administratives du Québec, qui participaient à cette Finale d’hiver des Jeux du Québec, étaient parrainée par un athlète de calibre élite d’Équipe Québec. Cette initiative du ministère des Affaires municipales permettra aux athlètes de haut niveau de partager leur expérience avec les jeunes.

 Au nombre des athlètes d'élite associés à ce programme, figurait : Benoît Huot. Athlète paralympique, il compte un impressionnant total de 12 médailles, dont 8 d’or, lors des Jeux paralympiques d’été de Sydney et Athènes, respectivement en 2000 et 2004. 

Une cérémonie d’ouverture à "saveur locale" 

 La cérémonie d’ouverture a notamment rendu un bel hommage aux maraîchers, fermiers, vétérinaires et ingénieurs de la région maskoutaine en faisant revêtir aux acrobates des costumes de carottes, de poireaux et de maïs, rappelant ainsi aux spectateurs que la fertilité des terres de la région et l’économie agroalimentaire sont au cœur des fiertés locales. 

 Le Village des athlètes de cette 40e Finale avait été conçu pour et par les jeunes. On y retrouvait beaucoup d’animation et des installations récréatives de tous genres. «Tous les jeunes qui y entraient avaient les yeux qui brillaient» de dire Marie- Claude Lapointe, ancienne directrice du Village. 

 Du mur d’escalade, aux jeux vidéo en passant par un trampoline muni d’élastiques géants afin de faire d’impressionnantes culbutes, tout était mis en œuvre afin de divertir les jeunes des 19 régions. 

 L’édition de cette classique hivernale a permis à la ringuette de faire ses premiers pas aux Jeux. Le basketball en fauteuil roulant y était quant à lui présenté en tant que sport de démonstration. 

Une première pour une mascotte 

 Après avoir généralement emprunté la forme de plusieurs animaux, dans le passé, c’est lors de la 40e Finale qu’est présentée la mascotte à l’apparence humaine. Baptisée Pirouette, elle a sillonné, tout au long des Jeux, les différents sites de compétition afin d’apporter encouragements et énergie aux participants. 

 Plus de 10 ans se sont écoulés depuis la tenue des Jeux, mais Pirouette est toujours active dans la région de St-Hyacinthe. Elle y fait maintenant la tournée des écoles afin de faire la promotion de l’activité physique et les saines habitudes de vie. Elle laisse ainsi un héritage aux générations futures.

 

* Ce texte est tiré du cahier souvenir Célébrons les 40 ans des Jeux du Québec réalisé par Le Droit