Navigation rapide

TC MediaLes Nouvelles régionales
présentées par TC Media

Flux RSS pour des nouvelles à travers le Web:   RSS

Sherbrooke 1977/1995 - 11e et 31e Finales

15 décembre 2014

 

 La municipalité de Sherbrooke présenta à deux reprises une Finale des Jeux du Québec, soit en 1977 et en 1995. La "Reine des Cantons de l'Est" joint les rangs de Sept-Îles (1983 et 2007) et Gatineau (1981 et 2010) à avoir présenté deux Finales estivales. L’édition de 1977 a laissé un important héritage à la Ville de Sherbrooke. 

 Outre le fait que l’événement a été un moteur du développement du sport amateur en région, la construction de la première piste d’athlétisme à l’Université de Sherbrooke et les deux parcours de tir à l’arc du parc du mont Bellevue sont également au nombre des réalisations qui ont permis aux athlètes de la région de se développer au fil du temps. Un surplus de 65 000 $ fut également dégagé de cet événement, permettant ainsi de créer un Fonds pour le sport et le loisir sherbrookois.

 Lors de la Finale de 1977, un «village culturel» avait été mis en place pour offrir des activités dans ce secteur, parallèlement aux compétitions sportives. Fortement appréciée par la population estrienne et les visiteurs, l’expérience pilote est demeurée en place.

18 ans plus tard, on remet ça

 Du 4 au 13 août 1995, la Ville de Sherbrooke présente pour la seconde fois de son histoire la Finale d’été des Jeux du Québec. Lors de cette occasion, le baseball, qui était absent de la programmation depuis 1974, effectue un retour.

 Le cycliste Martin Gilbert, qui a participé aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, prenait part à cette Finale d’été. Il était inscrit en course sur route, sans toutefois se distinguer. Il connaîtra par la suite beaucoup de succès sur les scènes canadienne et internationale.

Sherlo entre à l’Université!

 La mascotte de la Finale de 1995, Sherlo, retrouvera quant à elle du boulot après la tenue de la Finale. En effet, elle a fait son entrée à l’Université de Sherbrooke où elle est devenue la mascotte des équipes du Vert & Or. 

 «L'excellente image de la mascotte véhicule des qualités qui sont aussi celles que l'Université de Sherbrooke met de l'avant : initiative, adresse, esprit d'équipe, fiabilité, sens de l'effort, de l'innovation et du bien commun», explique l’ancien recteur de l’institution sherbrookoise, Pierre Reid. 

 Les Jeux du Québec de 1995 ont permis la rénovation de plusieurs équipements en plus de la construction de terrains de tennis synthétiques regroupés à l’Université Bishop.

L’expérience à profit pour l’avenir

 Forte de son expérience dans l’organisation d’événements sportifs, principalement avec ces deux Finales, la Ville de Sherbrooke a d'ailleurs été mandatée en 2013 afin de présenter les Jeux du Canada.

 

* Ce texte est tiré du cahier souvenir Célébrons les 40 ans des Jeux du Québec réalisé par Le Droit