Navigation rapide

TC MediaLes Nouvelles régionales
présentées par TC Media

Flux RSS pour des nouvelles à travers le Web:   RSS

Shawinigan 2012 - 47e Finale

26 février 2015

 Les gens de Shawinigan ont réussi tout un exploit en 2012. En l’espace de moins de deux mois, la ville de la Mauricie a organisé la Coupe Memorial et la 47e Finale des Jeux du Québec; deux événements qui ont connu un franc succès.

 Accueillir deux événements d’une telle envergure en si peu de temps n’a toutefois pas été une source de stress pour le Directeur général de la Finale, Yves Renaud, qui dit avoir travaillé main dans la main avec le comité de la Coupe Memorial : « On a partagé beaucoup d’informations  et de structures avec eux pour éviter les problèmes potentiels qu’il y aurait pu avoir. » Alors que la Coupe Memorial avait lieu vers la fin du mois de mai, la Finale des Jeux du Québec débutait à la fin juillet et prenait fin dans les premiers jours du mois d’août. 

 Trouver un nombre suffisant de bénévoles ne semblait pas être une préoccupation majeure non plus. « Quand tu es bénévole, c’est une passion. Après avoir vécu la Coupe Memorial, les gens nous ont dit qu’ils avaient tellement aimé qu’ils voulaient continuer en tant que bénévoles pour la Finale.», souligne Yves Renaud. Il en tire même une certaine fierté : « On a démontré que comme communauté on peut accueillir deux événements de cette envergure! »

La technologie au service des Jeux

 Il faut dire que l’ancien entraîneur avait déjà une expérience des Jeux du Québec derrière la cravate. Ce dernier avait occupé la chaise du Directeur du service aux participants à la Finale des Jeux du Québec du Centre de la Mauricie à l’hiver 1991. 

 C’est une toute autre réalité qui attendait Yves Renaud à la Finale de 2012. Outre les cellulaires qui n’étaient pas encore totalement implantés en 1991, une véritable révolution technologique distinguait les deux Finales. « Les réseaux sociaux nous ont également aidés pour communiquer en temps réel avec les bénévoles, les athlètes et les familles. » On a aussi eu droit à la première Finale animée par des commentateurs et des analystes durant la webdiffusion!

 Un élément était cependant palpable tant lors de la Finale de 1991 que celle de 2012 : l’accueil chaleureux de la communauté. « C’est la communauté qui s’est appropriée les Jeux », se réjouit celui qui œuvre dans le milieu du sport depuis plus de 40 ans. « Je suis venu au monde à Shawinigan. J’ai reçu beaucoup des gens d’ici et je voulais redonner à la communauté », insiste-t-il.  

 La 47e Finale des Jeux du Québec a également été le berceau de la Place des Jeux. Aujourd’hui un endroit de divertissement convoité par les athlètes et les visiteurs pour se rassembler, la forme originale de la Place des Jeux servait alors surtout pour des remises de médailles et pour donner une visibilité supplémentaire aux commanditaires. Le comité organisateur avait réalisé un autre tour de force en organisant le tout à quelques semaines de la Finale seulement, à la demande de SPORTSQUÉBEC.