Navigation rapide

TC MediaLes Nouvelles régionales
présentées par TC Media

Flux RSS pour des nouvelles à travers le Web:   RSS

Personnalités des Jeux - Pierre Harvey

25 novembre 2014

 

Photo: Erick Labbé, Le Soleil

Pierre Harvey est de ceux qui ont passé par une  Finale des Jeux du Québec  avant de faire le saut dans  le monde des athlètes  olympiques canadiens. Âgé de 14 ans, il a pris part  à la première Finale d’été  des Jeux du Québec tenue  à Rivière-du-Loup en 1971  alors qu’il participait aux épreuves de natation.

 Puis en 1973 et en 1974, aux Finales de Rouyn-Noranda et Valleyfield, il s’y est présenté avec son vélo qui lui a permis de connaître du succès dans les années suivantes.

 « Quand tu as entre 12 et 15 ans, c’est le paradis terrestre. Tu te concentres sur tes compétitions et entre ça, c’est la fête pendant une semaine. La première fois que tu participes à ces Jeux, c’est assez impressionnant. En 1971, c’était la plus grosse compétition à laquelle j’avais participé », raconte M. Harvey. Entre sa première et sa dernière participation aux Jeux du Québec, Harvey a eu la chance de prendre part au championnat canadien et au Championnat du monde de cyclisme. 

 « C’est toujours plaisant d’y retourner année après année parce que même si c’est moins impressionnant que la première fois, tu as pris de l’expérience et tu es dans les meilleurs au Québec. Ce sont tous des souvenirs mémorables », poursuit-il. 

 Un an après sa dernière présence aux Jeux du Québec, Harvey a gagné le tour de l’Abitibi, puis un an après, en 1976, il remporta un premier championnat canadien. « Les Jeux du Québec sont la porte d’entrée de plusieurs athlètes pour performer à des niveaux plus élevés. Nous sommes très chanceux d’avoir ce rassemblement provincial pour préparer et motiver les athlètes québécois. C’est le jardin dans lequel on cultive nos athlètes », déclare celui qui après 1980 s’est lancé dans le ski de fond. 

 « Je ne veux pas dire que sans les Jeux du Québec, nous n’aurions pas d’athlètes reconnus internationalement, mais ça met beaucoup plus de chances de leurs côtés. C’est une belle organisation québécoise et ça attire beaucoup les jeunes », ajoute-t-il. 

 Aujourd’hui âgé de 57 ans, Harvey participe encore à des compétitions de cyclisme et de ski de fond. Il est un modèle pour tous les jeunes québécois qui pratiquent les deux disciplines qui l’ont fait vibrer pendant plusieurs années sur la scène internationale. 

 

* Ce texte est tiré du cahier souvenir Célébrons les 40 ans des Jeux du Québec réalisé par Le Droit