Navigation rapide

TC MediaLes Nouvelles régionales
présentées par TC Media

Flux RSS pour des nouvelles à travers le Web:   RSS

Personnalité des Jeux - Joannie Rochette

29 janvier 2015

 

Crédit photo : canada.com/entertainment

 Championne canadienne depuis 2005, médaillée depuis 2000 et vice-championne du monde en patinage artistique, Joannie Rochette a débuté sa carrière, comme plusieurs athlètes olympiques québécois, en passant par les Jeux du Québec. En 1995, à la Finale de  Granby, Rochette est montée sur la deuxième marche du podium. Pour elle, il s’agissait du début de sa vraie carrière.

 « C'était ma première compétition d'envergure, et la première fois où l'on semblait accorder de l'importance au sport que je pratiquais. J'ai vu les Jeux olympiques de 1994 et pour moi, les Jeux du Québec c’était une expérience similaire puisque les athlètes cohabitaient avec des jeunes de tous les sports », explique celle qui a fait vibrer le Canada en entier aux Jeux olympiques de Vancouver en février 2010 en décrochant la médaille de bronze.

 Nouvellement âgée de 9 ans lorsqu’elle a participé aux Jeux du Québec, l’athlète native de l’île Dupas voyait cette expérience comme les Jeux olympiques.

 « C’est très semblable aux Jeux. Il y a les grosses cérémonies d'ouverture et de clôture, la cafétéria commune, la possibilité de voir d'autres sports, l’esprit d’équipe et la télévision qui couvre et diffuse tous les Jeux. »

 Bien que ce ne soit que des Jeux provinciaux, la préparation demeure la même. S’entraîner, c’est s’entraîner et gagner, c’est gagner.

 « En général, la préparation et l’entraînement demeurent les mêmes, mais les Jeux olympiques sont un peu différents parce que c’est beaucoup plus gros, surtout lorsqu'on compétitionne durant la deuxième semaine. Il faut faire abstraction de toutes les distractions et se sentir chez nous dans le village afin de ne pas perturber notre entraînement. Nous planifions tout comme les entraînements, les repas, la récupération, les massages et tout le reste.»

 Une médaille à la Finale des Jeux peut sembler anodine, mais pour certains athlètes comme Joannie Rochette, ce n’est que la première d’une grosse collection. Joannie Rochette a été la première Canadienne à remporter une médaille d’or au niveau novice, junior et sénior. En février 2010 à Vancouver, elle a donné une leçon de courage à plusieurs Canadiennes et Canadiens en sautant sur la glace, malgré le décès de sa mère à son arrivée à Vancouver.

 

* Ce texte est tiré du cahier souvenir Célébrons les 40 ans des Jeux du Québec réalisé par Le Droit