Navigation rapide

TC MediaLes Nouvelles régionales
présentées par TC Media

Flux RSS pour des nouvelles à travers le Web:   RSS

Centre de la Mauricie 1991 - 26e Finale

14 janvier 2015

 La tenue de la 26e Finale des Jeux du Québec au Centre de la Mauricie lors de l’hiver 1991 a été le résultat de la collaboration de cinq partenaires majeurs. Les ex-villes de Shawinigan, Shawinigan-Sud et Grand-Mère, qui aujourd’hui forment toutes la grande ville de Shawinigan, ainsi que le Collège de Shawinigan et la commission scolaire de la Mauricie sont à la base de toute l’organisation. 

 Chacun des cinq partenaires avait délégué un membre pour le comité organisateur et tous avaient la même visibilité. Pour le président et directeur général de la Finale de Shawinigan Michel Béliveau, leur succès a été basé sur la forte collaboration entre les partenaires.

 « Partout où on allait, on envoyait un représentant d’un des cinq partenaires et on alternait pour que chacun ait son tour. Ça prouve à quel point la collaboration entre tous les partenaires était excellente. » 

Une organisation à point 

 La venue de la Finale des Jeux du Québec a initié la mise sur pied des Jeux des aînés. Plusieurs regroupements pour personnes du Troisième Âge ont embarqué dans le projet et depuis maintenant, 24 ans, une fois par année, les aînés de la Mauricie ont leurs propres Jeux du Québec. 

 En 1991, cet événement s’est déroulé un mois avant la grande Finale des Jeux du Québec et a donc permis au comité organisateur de se réajuster sur certains aspects. C’était aussi un avant-goût pour la population. 

 « On a vraiment testé notre organisation et on a réglé certaines petites choses qui, finalement, se sont très bien déroulées pendant la Finale », explique M. Béliveau. 

 Malgré tout ce que les organisateurs pouvaient prévoir, une « terrible tempête de neige » est tombée sur la région entre les blocs un et deux de la Finale. « C’est certain que ça a retardé les compétitions, mais on avait quelques plans B », ajoute le grand manitou de la Finale du Centre de la Mauricie.

Les jeunes sont à l’honneur 

 Coordonnée par 4200 bénévoles, la Finale a permis à plusieurs jeunes artistes de se faire remarquer. La cérémonie d’ouverture était accompagnée d’un spectacle qui racontait l’histoire de la ville. Sur scène, plusieurs dizaines de jeunes ont pu montrer leur talent à tout le Québec. 

 Gripet le petit diable était aussi l’oeuvre d’un enfant. Enjouée et excitée pendant toute la durée de l’événement, la mascotte faisait référence au trou du diable des chutes de Shawinigan. 

 Encore aujourd’hui, les Shawiniganais profitent des équipements sportifs achetés et restaurés il y a 19 ans au coût total de 3.5 millions $. La construction d’un gymnase et l’amélioration de l’aréna Jacques-Plante ont été les plus gros travaux. Les gens de Shawinigan ont tellement apprécié l’expérience que 21 ans plus tard, ils ont à nouveau reçu une Finale des Jeux du Québec. Cette fois-ci, la cité de l’énergie organisait la 47e Finale à l’été 2012.

 

* Ce texte est tiré du cahier souvenir Célébrons les 40 ans des Jeux du Québec réalisé par Le Droit