Navigation rapide

TC MediaLes Nouvelles régionales
présentées par TC Media

Flux RSS pour des nouvelles à travers le Web:   RSS

Blainville/Rosemère/Ste-Thérèse - 44e Finale

14 février 2015

 

 Ce sont trois villes distinctes qui ont tenu la classique annuelle de la Finale d’hiver des Jeux du Québec à l’hiver 2009. Portées par un vent de renouveau, les municipalités de Blainville, Rosemère et Ste-Thérèse ont ainsi présenté conjointement la 44e Finale d’hiver des Jeux du Québec. Plus de 3000 athlètes et 1000 accompagnateurs étaient réunis, du 27 février au 7 mars 2009, pour cette grande fête sportive. À cette occasion, Gaétan Boucher, quadruple médaillé olympique en patinage de vitesse, agissait à titre de président d’honneur.

 Fort d’un périple qui l’a amenée de Sept-Îles à Blainville, la flamme des Jeux a été allumée par la joueuse de tennis locale Aleksandra Wozniak, lors de la cérémonie d’ouverture présentée entre les murs du Centre équestre de Blainville.

À l’aube d’une nouvelle ère

 La 44e Finale des Jeux du Québec amena une révolution sur le plan technologique. La webdiffusion des compétitions a permis à près de100 000 personnes de suivre les performances des athlètes. Ainsi, des visiteurs du Québec, mais aussi de plus de 20 pays, dont l’Espagne, la France, la Nouvelle-Zélande, la Thaïlande et la Hollande ont pu apprécier les prouesses des participants par le truchement des 21 caméras réparties sur les dix sites.

 Les athlètes de ce grand rassemblement ont également relevé de nombreux défis sur le plan écologique. Grâce à la récupération des matières recyclables et biodégradables, 70 % des matières résiduelles ont trouvé un second usage. La formation d’une escouade verte et le recyclage de la vaisselle des 60 000 repas, pour en faire du compost, y ont joué un rôle d’envergure.

 Les participants ont également été sensibilisés aux achats écoresponsables, aux transports actifs, au tri des matières résiduelles, ainsi qu’à l’économie d’eau et d’énergie. Les régions de Richelieu-Yamaska et de l’Est-du-Québec se sont vues décerner un trophée et des médailles faites de matière recyclée pour souligner leurs efforts. 

 Celles-ci avaient été fabriquées par les étudiants de l’Académie Ste-Thérèse.

 C’est la délégation de Québec qui en est sortie grande gagnante des compétitions. Elle a ainsi devancé la région hôte avec une avance de 16,5 points. La région de Montréal a complété le podium des régions, à 1 point des Laurentides. La région de l’Estrie s’est quant à elle vue décerner la bannière de la région la plus améliorée. Un bilan plus que positif.

 La mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant, était fière de dire que la population était au rendez-vous durant toute la durée des Jeux. Elle a tenu à souligner l’effort des 4 266 bénévoles qui ont répondu à l’appel et qui se sont dévoués au cours de la semaine de compétitions. On a évalué à plus de 40 000 le nombre d'heures de bénévolat. 

 Les caprices de dame Nature ont toutefois compliqué la tâche du comité organisateur de cette 44e Finale. De fortes pluies ont entre autres empêché la présentation de la cérémonie d’ouverture à l’extérieur, et forcé les équipes responsables de l’entretien des pistes de ski de fond à travailler toute une nuit.

 

* Ce texte est tiré du cahier souvenir Célébrons les 40 ans des Jeux du Québec réalisé par Le Droit