Navigation rapide

TC MediaLes Nouvelles régionales
présentées par TC Media

Flux RSS pour des nouvelles à travers le Web:   RSS

Amos 1978/2005 12e et 41e Finales

17 décembre 2014

 

 La Ville d’Amos a présenté la 12e  Finale des Jeux du Québec à l’hiver 1978, puis 27 ans plus tard, elle a renouvelé l’expérience en accueillant la 41e Finale à l’été 2005. Sous la direction d’Ivan Roch, la Finale d’hiver a accueilli plus de 3000 athlètes pour concourir dans 14 disciplines sous le thème Glisse-toi parmi nous . La mascotte Bibi le castor avait d’ailleurs été le principal centre d’attraction de ces Jeux faisant partie du titre de la chanson d'ambiance. Qui participe aux Jeux d’Amos … C’est Bibi. Quelque 3200 bénévoles avaient pris part à l’événement.

Tout le monde s’implique 

 Ayant reçu une Finale auparavant, les gens du comité organisateur connaissaient exactement la somme de travail qui les attendait. Présidée et dirigée par Denys Campeau et Yvon Rioux, la 41e Finale a été un succès sur toute la ligne, du cahier de candidature jusqu’à la cérémonie de clôture. 

 La Ville d’Amos au grand complet vibrait pour cette Finale estivale si bien que le comité organisateur a été obligé de refuser les noms de certains bénévoles. « Dans les quelques mois auparavant, l’engouement était encore plus fort dans la ville. On a dû arrêter de prendre des bénévoles parce qu’on en avait déjà 4000 », précise M. Campeau. 

Une Finale à saveur locale 

 C’est sous le thème des Jeux au naturel que l’événement a été lancé le 5 août 2005 à l’agora naturelle d’Amos qui, encore aujourd’hui, reçoit le festival d’été. Quelque 300 choristes ont chanté lors de la cérémonie d’ouverture quelques instants avant d’entendre le chanteur natif de Val d’Or, Raôul Duguay chanter sa fameuse chanson La Bitt à Tibi. 

 De plus, le plongeur olympique Alexandre Despaties était sur place pour livrer quelques mots aux athlètes. La mascotte Loufto a fait l’objet d’un concours dans plusieurs écoles de la région. La dernière lettre de son nom est dessinée sous la forme d’une goutte d’eau pour rappeler à tout le Québec que c’est dans la région d’Amos qu’on retrouve la meilleure eau de source. 

 Aux dires de M. Campeau, presque toutes les entreprises locales se sont impliquées dans l’organisation de cette Finale, soit en offrant leurs services ou en versant de l’argent au comité organisateur. De plus, plusieurs activités ont été organisées comme campagne de financement. « Le monde embarquait dans tout ce qu’on faisait. Le support de la population a été très important dans toute l’organisation. Disons qu’ils en avaient pour leur argent. » 

 Pour offrir le meilleur équipement aux 3000 athlètes, la piste d’athlétisme a été refaite et les parcs et terrains de jeux ont été rénovés pour y accueillir le baseball et le softball. Les gymnases de plusieurs écoles de la région ont accueilli différentes disciplines. 

 Lors de la Finale de 1978, le gymnase de l’école secondaire la Calypso avait été amélioré, tout comme la glace numéro deux du Complexe sportif du pavillon Paul- Carrier. De plus, la venue des Jeux du Québec a accéléré la construction du gymnase de l’école Sainte- Thérèse. Tous ces lieux sont encore utilisés aujourd’hui.

* Ce texte est tiré du cahier souvenir Célébrons les 40 ans des Jeux du Québec réalisé par Le Droit