Navigation rapide

À propos

Mission et objectifs

 

Mission

Offrir un programme de manifestations sportives en continuum permettant le développement de l’athlète et du sport, de l’initiation à la compétition


Vision 

  • Être un programme important pour les athlètes qui désirent poursuivre leur développement vers l’excellence
  • Faire vivre une expérience exceptionnelle à travers le sport et ce, sur l’ensemble du territoire québécois
  • Enrichir la qualité des ressources humaines de la communauté sportive et des milieux
  • Être l’élément déclencheur afin de léguer un héritage sportif pour les différents milieux impliqués
  • Développer des athlètes, des officiels, des entraîneurs et des bénévoles de qualité ayant vécu des événements multisports hors du commun
     

 Fondements

Le programme des Jeux du Québec :

  • vise les jeunes athlètes québécois de 17 ans et moins. Plus spécifiquementpour la composante compétition, il privilégie une catégorie d’âge ou deperformance définie par le modèle de développement des athlètes (MDA) dechacune des fédérations sportives
  • souscrit à trois des quatre sphères de la pratique sportive : initiation, récréation et compétition dans un continuum vers l’excellence
  • repose sur des partenariats locaux, régionaux et provinciaux et  comporte des activités dans ces trois niveaux
  • rallie les fédérations sportives et les intervenants régionaux concernés dans un contexte de manifestations sportives

 

Impact

  • Création d’opportunités de développement pour les athlètes, entraîneurs, officiels, professionnels, bénévoles et la communauté
  • Développement du sentiment d’appartenance régionale et la fierté de représentation
  • Apprentissage du sport et la promotion d’un mode de vie physiquement actif
  • Détection et encadrement du talent
  • Développement des compétences des différents acteurs et plus particulièrement des organisateurs et du personnel d’encadrement du milieu sportif
  • Amélioration et rayonnement de l’ensemble du système sportif québécois
  • Développement et mise à niveau d’infrastructures et l’acquisition de matériel spécialisé légué à la communauté

 

Sphères de la pratique sportive[1]

 

Initiation

Sphère à l’intérieur de laquelle le participant acquiert les connaissances et développe les habiletés et les aptitudes nécessaires à la pratique d’un sport, l’initiation est fondamentalement une démarche pédagogique qui doit favoriser l’expression du jeu inhérente au sport.

 

Récréation

Activité de récréation fondamentalement axée sur le jeu et sur le plaisir de pratiquer un sport, la récréation répond davantage à l’univers du jeu qu’à celui de la performance. Les règles et l’encadrement soutiennent de façon harmonieuse le déroulement du jeu, tout en permettant le divertissement et le délassement des participants à l’intérieur des caractéristiques essentielles du sport.

 

Compétition

Regroupant des athlètes qui participent à un sport tout en aspirant à la victoire ou au titre de champion de leur activité, cette sphère implique l’existence d’un réseau de compétition et d’un ensemble de modalités d’organisation et de fonctionnement régis par une fédération sportive. La compétition tend davantage à la performance qu’au jeu et, parce qu’elle exige de la part du participant des habiletés techniques de même qu’un effort soutenu par l’entraînement et un sens de la confrontation plus développé que dans les sphères précédentes, cette sphère nécessite un encadrement soutenu et étoffé.

 

Excellence

Le terme « excellence » est porteur d’une finalité très élevée de perfection. C’est la sphère de la pratique sportive où on trouve les athlètes engagés dans une recherche de très haute performance. Les paramètres de pratique liés à cette sphère doivent être de nature à soutenir cet engagement chez l’athlète.

 

Note : En effectuant le croisement des caractéristiques propres aux paramètres et à chaque sphère de la pratique sportive, on définit clairement les composantes de celle-ci. On adopte ainsi un langage commun.

 
   
 

 

 

[1] Compréhension commune de la pratique sportive, Table provinciale d’harmonisation, mars 1992.